Concoret

Retour

L’église St Laurent, de Concoret.

Le territoire de Concoret se trouve à l’extrême  nord-est du Morbihan, curieusement enclavé en Ile et Vilaine. Nous sommes entre Paimpont et Mauron, à la lisière de la célèbre forêt de Brocéliande.

La « nouvelle » église de Concoret fut bâtie en 1901 à l’emplacement de l’ancienne, détruite la même année. Elle est de forme traditionnelle en croix latine. En 1938 le clocher actuel fut érigé en prolongement de la nef. L’ensemble, comme la plus part des maisons avoisinantes, est construit en schiste rouge.

Deux hypothèses sont données sur  l’origine du nom de la commune.

L’une bretonne venant de « conc » et « uuoret » signifierait terre d’asile

L’autre celte venant de « kon korred » signifierait val des druides ou val des fées

 

L’église à retenu une autre origine: en ces lieux Notre Dame de la Concorde aurait réconcilié deux chevaliers rivaux, Pontus et Isaugouët, prêts à en venir aux armes.

C’est ce thème qu’illustre le grand vitrail du chœur, dessiné par Léon Payan.

 

 

La disposition des vitraux:

 

           _ Le chœur: au centre, le grand vitrail du chœur (n°1), sur la droite, les vitraux n° 2, 4 et 6, sur la gauche, n° 3, 5 et 7 .

 

_ Le transept: à chaque extrémité, une rosace surplombe deux fenêtres trilobées : n° 8, 10, 12 à droite et  9, 11, 13 à gauche.

 

_ La nef : elle est agrémentée de 4 vitraux de chaque côté. A droite : n° 14, 16, 18 et 20 ; à gauche 15, 17, 19 et 21.

 

Au dessus de la grande porte: le vitrail n°22, non signé.

 

Les 4 derniers vitraux (côté gauche de la nef) ont été réalisés par la SAPV  avec Léon Payan,  l’un est signé, les 4 reprennent les mêmes motifs  de grisaille, sans date.

Les  17 autres sont de Léon Payan et J. Guyonnet, avec 4 signatures et motifs identiques, datés de 1901 et de 1902.

 

                                                

 

Ici encore nous retrouvons les deux ateliers à la suite. Léon Payan réalise les 4 premiers vitraux étant membre de la SAPV, puis s'établit à son compte et signe le reste avec Guyonnet comme collaborateur.

Les 5 premiers vitraux du chœur figurent des scènes de la vie des saints, les autres sont formés de diverses grisailles avec quelques motifs particuliers : armoiries dans les fenêtres trilobées du transept, médaillon de Ste  Monique et  St Augustin dans le vitrail n° 20.

 

Des informations complémentaires sur l’histoire de Concoret :

                http://www.infobretagne.com/concoret.htm

     http://victor.rolland.free.fr/concoret

La suite en photos…

          Retour

 

1 2 3 4 Image suivante
Zoom
Zoom
N° 1 Grand vitrail du Choeur
Zoom
Zoom
Notre Dame de la concorde

Zoom
Zoom
N° 1 Signature
Zoom
Zoom
N° 2 choeur

Zoom
Zoom
Ste Anne
Zoom
Zoom
N° 3 choeur

Zoom
Zoom
Le martyre de St Laurent
Zoom
Zoom
N° 3 signature

1 2 3 4 Image suivante
© 2017 Daniel Guyez