Du dessin au vitrail

      <Retour>

 

Cette  page vous propose de découvrir une étape clé du travail préparatoire à la réalisation du vitrail.

     Lorsqu'un projet de réalisation d'un vitrail ou d'un ensemble de vitraux est  engagé, le  dessinateur va étudier le ou les thèmes demandés.

    l'étude nécessite le plus souvent  plusieurs aller  retour entre le client et l'atelier. Ces  échanges  vont permettre d'élaborer le dessin préparatoire au vitrail, la maquette.

   Ce dessin n'est pas une esquisse, c'est une oeuvre élaborée avec minutie, où tous les détails  sont présents. Il sera finalement validé par le client et servira ensuite de modèle au  peintre verrier.

 

    Pour illustrer ce travail d'étude et de dessin, deux sites où Léon Payan, dessinateur et peintre verrier, nous propose le dessin et le vitrail.

          Le 1er site est l'église de Plounéour Trez, ou les vitaux sont réalisés par la Société Artistique de Peinture sur Verre, ( SAPV)  entre 1898 et 1900; période ou Léon Payan est dessinateur à la SAPV.

      Charles Champigneulle dessine les 3 grandes verrières du chevet et des transepts, les 2 vitraux latéraux du choeur et vraissemblablement les 8 oculis du choeur et des transepts.

       Léon Payan dessine les 12 vitraux et vraissemblablement les 10 oculis de la nef.

  L'abbé Stephan avait choisi de raconter l'histoire de la propagation de la foi en Bretagne, à travers les vitraux commandés pour son église. 

    En 1903 il publie un livre sur le même thème, et utilise les  dessins des vitraux pour illustrer le livre.

                                           Dessin, Charles Champigneulle                                              Dessin, Léon Payan

                                               

  

     Les dessins des vitraux, nous permettent de découvir la signature de Léon Payan. Il applique en bas à droite de chaque dessin ses initiales: P L J   (Payan Léon Joseph).  Le monogramme est plus ou moins visible sur les gravures du livre

                                                          

                                               

       Quelques fois  le dessin sera encore modifié lors de l'exécution du vitrail pour plus de précision,  c'est le cas sur deux vitraux de Ch. Champigneulle...

        _   Ainsi sur le vitrail de Notre Dame de Rumengol, le roi Grallon présente l'église de Rumengol à Notre Dame. Sur le dessin l'église présentée n'est pas celle de Rumengol, le dessin sera corrigé dans la réalisation finale.

                             

                                                                                                                                  L'église Notre Dame de Rumengol

  

        _ Sur le même dessin, le roi Romélius vient présenter son fils, St Guenaël à N.D. de Rumengol.  Sur le dessin il porte sa couronne, sur le vitrail elle a quasiment disparu. Peut-être par égard au Roi Grallon ?

 

       _ Dans le dessin du vitrail du père Julien Maunoir préchant entre le Folgoët et Lesneven, une des paroissienne porte une coiffe de travail quelconque, dans le vitrail la coiffe à été modifiée pour correspondre à celle de Lesneven.

 

    La galerie de l'abbé Stephan, Recteur de Plounéour Trez, montre l'ensemble des dessins et vitraux.

                                                      ==>               Plounéour-Trez            <==

                                       

          Le 2e site est l'église de Kerlouan où l'on retrouve Léon Payan comme dessinateur pour la SAPV, puis comme dessinateur et peintre verrier pour son atelier ouvert avec J Guyonnet fin 1901. (4 vitraux avec la SAPV en 1901 et 10 avec Guyonnet en 1902).

 

         _ Nous avons retrouvé 3 dessins originaux d'une série de 12, correspondants à 2 fenêtres illustrées chacune de 6 tableaux.

   Les dessins sont réalisés au fusain rehaussé à la craie, sur une feuille de papier de 70 x 50 cm.

                                                     (Au centre le dessin  en transparence  sur le vitrail)                                                          

                                           (Sur le dernier  vitrail  la tunique de Jésus à été "restaurée" sans tenir compte du dessin original)

        

La galerie de Kerlouan, montre l'ensemble des vitraux.

 ==>               Kerlouan             <==

 

                     "Jésus marche sur les eaux" et "la Samaritaine" sont inspirés de la bible en image de Julius Schnorr von Carolsfeld.

 

                                      Jésus et la Samaritaine

 

                                      Le baptème de Jésus

 

                                       Jésus marche sur les eaux. (ou St Pierre sauvé des flots).

      <Retour>

 

© 2017 Daniel Guyez