Eréac et Plumaugat

<Retour>

 

 

   Eréac et Plumaugat,  au sud ouest des Côtes d'Amor, sont distants d'une disaine de kilomètres  (voir la Carte des vitraux de Léon Payan.)

 

 

                                                            

 

Les deux églises sont relativement semblables, celle de Plumaugat à été construite de 1877 à 1898, celle d'Eréac, de 1900 à 1904.

les deux sont sédiées à St Pierre 

 

                                                                                                             

Eréac                                                                                                                             Plumaugat

     Les  Vitraux de Pumaugat:

                 _ les 3 vitraux du coeur illustrent la vie de St Pierre,  6 autres vitraux dans le coeur et 12 dans la Nef  sont contitués de grisailles et motifs géométriques. cet ensemble de 1903 est signé par François Haussaire et léon Payan.

                 _ les deux grandes verrières du transept  datant de 1926 et 1927 sont  signés de l'atelier Desjardins à Angers (successeurs de l'atelier Haussaire et Payan)

 

     Les Vitraux d'Eréac:

                 _ l'ensemble de 39 vitraux  de 1904, provient de l'atelier de François Haussaire et Léon Payan

 

 

     Ces deux sites présentent une particularité exeptionnelle;

Les vitraux des transepts,  illustrent l'Ascension du Christ et l'Assomption de Marie;

 les mêmes "évènements" avec les mêmes personnages _ les mêmes cartons_ à une exeption près(*).

         Dans des fenêtres de structures différentes, dans un décors et de couleurs différentes.

 

    _ l'ascension du Christ :                  à Eréac ,                                                                                                                                  à Plumaugat

 

(*) Dans le vitrail de Plumaugat,  un des apôtres à disparu...

 

    _l'assomption  de Marie:                 à Eréac ,                                                                                                                                  à Plumaugat

 

 

 

 

<Retour>

 

 

© 2018 Daniel Guyez