Plounéour-Trez

<Retour>

La galerie de l'abbé Stephan, Recteur de Plounéour-Trez,

             vous propose les vitraux de l'église, mais aussi les maquettes préparatoires à ces vitraux.

 

 En 1894 lorsque l'abbé Stephan est nommé Recteur de Plounéour-Trez, l'église vient d'être achevée. Grace à de généreux donateurs il peut financer les vitraux.

 "Il a la volonté de raconter l'histoire de la patrie bretonne, ses rapports avec la patrie française et l'évangélisation de celle-ci."

Il choisit la Société Artistique de Peinture sur Verre pour l'exécution des vitraux qui seront posés en trois phases:

    7 vitraux dans le choeur en 1898, 6 dans les transepts en 1899, et 22 dans la nef en 1900.

Les vitraux du choeur et des transepts sont dessinés par Charles Champigneulle, ceux de la nef par Léon Payan.

Après une série de conférences sur l'histoire illustrée par les vitraux de son église en 1901 et 1902,  l'abbé Stéphan  publie, en 1903, le  livre intitulé: L'église de plounéour-Trez et ses vitraux , aperçu de l'introduction et de la propagation de la foi en Bretagne. 

L'abbé a l'heureuse idée d'illustrer le livre, avec les gravures des maquettes dessinée par Ch Champigneulle et Léon Payan.

 

                                                                 Vue intérieure de l'église

 

                     

                       

                                                                                                                        <Vers les vitraux des transepts>

                                                                                                                             <Vers les vitraux de la nef>

 Les vitraux du choeur:                                                                         

 _ Dans le chevet, la grande verrière de la Remise des clés à St Pierre  (patron de la paroisse)

 _ De chaque côté, le Voeux National et ND de Lourde

 _ Au niveau supérieur, dans  les oculi, les 4 évangélistes:  St Mathieu, St Luc, St Marc, St Jean

    Les vitraux du niveau supérieur sont peu visibles du fait de la hauteur de l'édifice, mais les photos ont révélé certaines reprises désastreuses,  loin des règles de l'art en matière de restauration ! 

   C'est d'autant plus dommage que les maquettes des vitraux étaient disponibles pour servir de modèle. La comparaison est édifiante !

<Retour

 

Zoom
Zoom
La remise des clés à St Pierre. Vitrail du chevet 1898.
Zoom
Zoom
Détail du vitrail du chevet.

Zoom
Zoom
Le Voeux national. Baie 5 1898
Zoom
Zoom
ND de Lourdes. Baie 6 1898

Zoom
Zoom
St Mathieu. Baie 101 1898
Zoom
Zoom
St Marc. Baie 102 1898

Zoom
Zoom
St Luc. Baie 103 1898
Zoom
Zoom
St Jean. Baie 104 1898

© 2017 Daniel Guyez