Plumaugat

<Retour>

       Plumaugat est une commune en Côtes d'Armor, limitrophe de l'Ile et Vilaine, contournée au sud par la RN 164 et au nord par la RN 12.

       Le site officiel de la commune indique que l'église St Pierre à été bâtie de 1877 à 1898, la flèche du clocher ajoutée en 1900.

       

   L'église est en forme de croix latine. 

                                 

 

                                                           

       

     

 

 

 

 

Shéma d'implantation des vitraux , d'après un plan de masse de Ylex Architecture à Dinan

    

 

 

 

 

                  

 

    _  Implantation des vitraux    

 

 

 

 

 

 

 

               

       _ Structures des fenêtres

                                Transept pignon nord                                           Vitrail central de l' abside                                         Transept pignon sud

                              

 

       _  Le grand vitrail du pignon nord du transept, représente l'assomption de Marie, celui du pignon sud, l'ascension de Jésus.

 

                               

     

                                  

 

Ils ont été réalisés à Angers, en 1926 et 1927 par l'atelier Desjardins, successseur de Merklen

qui avait racheté l'atelier de François Haussaire et Léon Payan  en 1923.

Mais tous les personnages proviennent de cartons d'un projet de l'atelier Haussaire et Payan, 

 datant vraissemblablement de 1903.    

 ______________________________________________________________________       

 

              _  Dans l'abside,            

                                                           

                                                                                                Au centre (n° 100)  la remise des clefs à St Pierre;   

           A gauche (n° 101)  St Pierre marche sur les flots;                                                                          A droite (n° 102)  St Pierre délivré de sa prison.

                                                                                                           

                     

                                                                                 

                       

 

Ce tryptique, les vitraux  du choeur,  et ceux de la nef,  ont été réalisés en 1903 dans l'atelier de

François Haussaire et Léon Payan.

 

        _ Les 6 vitraux du choeur, (n° 103 à 108) ont la même structure et la même taille que ceux de l'abside;

                       ils sont composés de deux séries de riches décors de grisailles.

 

 Les deux séries de motifs alternent, et sont répétées dans le choeur et  sur tous les vitraux

 du niveau infèrieur de la nef: dans les colatéreaux et le narthex.

            

               

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

   

 

 

 

 

 

     

               

 

         

 

 

            _  Les oculi des vitraux du choeur.

 

              

 

                  

 

 

       _  Les  12 vitraux  de la nef  (n° 3 à 14)  ont la même structure que les précédents, mais il occupent des fenêtres moins hautes. 

                   Chaque lancette est composée de 8 panneaux sous la tête trilobée, au lieu de 14 dans les fenêtres du choeur et de l'abside.

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                 _ Les oculi des vitraux du colatéral nord  (n° 3, 5, 7, 9, 11).

 

 

 

 

                                    _ En façade    (n°13 et 14).

    

  

 

            

                            _ Les oculi des vitraux  du colatéral sud  (n° 12, 10, 8, 6, 4).

 

 

 

 

 

 

 

 

  

_________________________________________________  

 

 

 

 

 

          A cet ensemble s'ajoute,

     _ 16 vitraux dans les fenêtres hautes: 

               8 dans le transept  (n° 109 à 116)

               8 dans la nef  (n°117 à 124)

                        Tous composés de losanges de verres colorés, sans date ni signature. 

         

       _ quelques  vitraux  (porte, clocher, etc.) constitués de verres colorés, non photographiés.  

 

                                                                                          <Retour>

 

© 2017 Daniel Guyez